top of page

L'Hypervigilance maternelle


Après l'accouchement, de nombreuses mères disent être tellement captivées par leur bébé qu'elles n'arrivent pas à fermer l'œil. Durant les premiers jours suivant cette naissance, même très fatiguée elles n’arrivent pas à dormir, elles peuvent également avoir du mal à se poser, être à l'affût de tout et éprouver beaucoup d'anxiété. C'est ce que l'on appelle l'hypervigilance maternelle. Anna Roy illustre cet état par un suricate sous amphétamiques, ce qui est une image plutôt parlante !



À quoi est-elle dû ?

Il n'y a, à ce jour, encore aucune raison trouvée à cet état d’hypervigilance.


Cependant, il est probable que les hormones jouent un rôle là-dedans. En effet dans la dernière ligne droite de l’accouchement, la femme produit une grande quantité d'adrénaline qui donne de la force au moment de l'éjection du bébé.

Du cortisol peut également avoir été sécrété tout au long de l'accouchement, si la mère a été stressée, ne s'est pas toujours sentie en sécurité…

Or le cortisol et l’adrénaline augmentent le rythme cardiaque, ce qui rend plus difficile le passage du sommeil profond au sommeil léger.

Ces 2 hormones sont sécrétées en situation de stress. Le stress active le système nerveux, ce qui créé une augmentation de la température corporel. Or, pour nous endormir notre corps baisse naturellement sa température. Le stress rend donc l’endormissement plus difficile, de par l’augmentation de la température corporelle, les pensées qui peuvent tourner en boucle dans la tête et le cerveau qui a dû mal à lâcher prise.


Une étude a montré une corrélation entre un taux élevé d’œstrogène durant la grossesse et l’attention que porte la mère aux besoins de son bébé. Y aurait-il un stade où cette attention devient obsessionnelle et empêcherait la mère de passer en état de repos ?


Enfin, on peut se poser la question du rôle de l’ocytocine dans tout ça. Cette hormone si essentiel lors de l’accouchement, l’allaitement et le lien avec le bébé et aussi lié à la flexibilité cognitive. Cette capacité à passer d’une pensée à l’autre peut-elle, chez certaines mères être tellement présente que les pensées deviennent trop intrusives ?


Des études ont montré que le cerveau se modifiait durant la grossesse. Il y a une diminution de la quantité de matière grise dans les zones impliquées dans les interactions sociales. L’interprétation de ce phénomène est que la mère se spécialise dans ce domaine pour reconnaître le visage de son bébé, ses émotions, … Peut-être existe t-il aussi une influence sur cette vigilance apportée au bébé ?


Je répète que tout ceci ne sont que des hypothèses que j’émets. La seule chose avérée est qu’une femme ayant des troubles anxieux à plus de risques d’être hypervigilante.



Y-a-t-il des risques ?

Cet état d'hypervigilance est tout à fait normal et courant dans les premiers jours de vie du bébé, mais ne doit pas durer plus d’une dizaine de jours.


Le risque si cet état perdure est de ne s’occuper de son bébé plus que de façon mécanique, laissant de côté l’aspect émotionnel, à cause de la fatigue. Une dépression postpartum et un épuisement maternel sont les évolutions possibles. C’est pourquoi, il est préférable de rester à l’écoute de ses ressentis et de son corps après la naissance. Pour pouvoir prendre soin de son bébé, il faut d’abord prendre soin de soi 😉



Que faire si je me rends compte que je suis en hypervigilance ?

La pratique de yoga, méditation, relaxation, les massages, bref toute activité favorisant la détente et le lâcher prise pourra être d’une grande aide.


Confier son bébé à une personne, en qui on a totalement confiance, pour pouvoir se reposer sereinement sachant son bébé entre de bonnes mains. Cela peut se faire au sein même de la maison, en se mettant à l’écart avec des boule quies pour dormir 2h.


Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à consulter un psychologue pour se faire aider, ainsi qu’un sophrologue ou un hypnothérapeute.



Carole Solbès, accompagnante périnatal




Sources






Livre « Mommy brain » de Jodi PAWLUSKI

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page